Valérie Bonnard – Mezzo-soprano

Valérie Bonnard étudie le chant au Conservatoire de Lausanne, où elle obtient un diplôme d’enseignement (master de pédagogie) et un diplôme de soliste (master de soliste), dans la classe de Pierre-André Blaser. Elle se perfectionne ensuite auprès de Kathrin Graf à Zurich, de Christa Lehnert à Karlsruhe et de Rachel Bersier à Fribourg. Parallèlement à ses études musicales, elle étudie les littératures françaises et allemandes, ainsi que l’histoire de l’art à l’Université de Lausanne, et obtient un Master ès Lettres.

En tant que soliste, elle a interprété de nombreuses oeuvres sous la direction de Michel
Corboz, parmi lesquelles on citera la Passion selon Saint-Matthieu, la Passion selon Saint-Jean, la Messe en si mineur, la Messe en sol mineur et la Messe en la majeur de J. S. Bach, le Dixit Dominus de Haendel, le Gloria de Vivaldi, le Requiem et la Grande Messe en ut mineur de Mozart, la Nelsonmesse Haydn, la Petite Messe Solennelle de Rossini, Paulus de Mendelssohn, le Requiem de Gounod. On a également pu l'entendre entre autres dans l’Oratorio de Noël de J. S. Bach, Israel in Egypt et le Messie de Haendel, le Stabat Mater et la Theresienmesse de Haydn, le Requiem de Michael Haydn, la Messe en ré et le Stabat Mater de Dvorak, Elias de Mendelssohn, le Requiem für Mignon de Schumann, Rosamunde de Schubert, l’Oratorio de Noël de Saint-Saëns, le Stabat Mater de Rossini, la Messe de Stravinski et dans différentes œuvres contemporaines et lors de créations musicales. Elle a aussi eu l'occasion de chanter sous la direction de Michael Hofstetter, John Nelson, Pablo Heras-Casado, Heinz Holliger, Stefan Asbury, Guillaume Tourniaire, Wilson Hermanto, Sébastien Brugière, Dominique Tille, Gonzalo Martinez, Pascal Mayer ou Bernard Héritier.

Elle a participé à divers concerts et festivals en Suisse et à l’étranger. En France, on a pu l’entendre à plusieurs reprises lors de La Folle Journée de Nantes, Festival de La Chaise-Dieu, Festival d’Auvers-sur-Oise, Rencontres d’art vocal à Noirlac, Nuits musicales d’Uzès, Nuits de la Citadelle à Sisteron, Festival de musique sacrée à Saint-Malo, Heures musicales de Lessay, Rencontres musicales de Vézelay, Festival des Cathédrales de Picardie. Elle a également chanté lors de Dias da Musica à Lisbonne, ainsi que dans le cadre de la Folle Journée à Tokyo, Varsovie et Bilbao.

Elle a eu l'occasion de chanter avec plusieurs orchestres de qualité: l'Orchestre de Chambre de Lausanne, le Tonhalle Orchester Zürich, l’Orchestre de Chambre de Genève, le Capriccio Basel, le Sinfonia Varsovia, l'Orquestra Gulbenkian et l'Orquestra Sinfonica Metropolitan de Lisbonne, l'Orchestre de Poitou-Charente, l’Orchestre philharmonique de Transylvanie, le Sinfonietta de Lausanne, l'Orchestre Baroque du Léman, le Nouvel Ensemble Contemporain, le Moment Baroque, le Concert Européen, l’Ensemble Fratres.

En récital, elle participe à plusieurs saisons de concerts et festivals en Suisse, dont un concert donné avec des musiciens de l'Orchestre de la Tonhalle de Zurich, ainsi que des récitals avec les pianistes Gérard Wyss, Christian Chamorel, Finghin Collins, Anthony di Giantomasso. A l’opéra, elle interprète le rôle de
Ramiro dans La Finta Giardiniera de Mozart au Théâtre Municipal de Lausanne. Elle a également incarné Marguerite dans La Damnation de Faust de Berlioz, ainsi que Jadwiga dans Manru de Paderewski et Dame Marthe dans Faust de Gounod. Elle a chanté la Passion selon Saint-Jean de J. S. Bach dans une version scénique à la Cathédrale de Lausanne.

A son actif figurent plusieurs enregistrements radiophoniques (Espace 2, DRS 2, France-Musique, Radio et Televisao de Portugal) et télévisuels (Arte, Mezzo). Par ailleurs, elle interprète les parties de soprano II et d'alto solo dans l'enregistrement de la
Messe en si mineur de J. S. Bach, avec l'Ensemble Vocal et Instrumental de Lausanne, sous la direction de Michel Corboz (label Mirare, janvier 2009). Elle a également participé à deux autres enregistrements de Michel Corboz, en chantant les parties d'alto solo dans Les Sept Paroles du Christ sur la Croix de Charles Gounod (label Mirare, mars 2010), ainsi que dans le Requiem de Gounod (label Mirare, printemps 2011).